RaSmog Spion visuel et acoustique.

 

Mesure de champs électrique.

Détecteur linéaire acoustique et visuel (annonciateur de champs)à large bande des pollutions électromagnétiques de l’environnement de 1Hz à 3 GHz
L’Esmog Spion est conçu pour toutes les personnes qui souhaitent identifier rapidement les sources de rayonnements électromagnétiques de l’environnement de manière acoustique (amplificateur sonore) et visuelle (LEDS).
Dans la bande des basses fréquences cet appareil possède la même sensibilité que celle des terminaisons nerveuses humaines et il crée un son faible ou élevé afin de nous avertir de la présence de tel ou tel type de rayonnement. Grâce à l’aide de cet instrument, nous pouvons faire attention aux perturbations électromagnétiques (l’électrosmog) présentent autour de nous et qui se révèleraient être nocives pour nos systèmes biologiques.
Cet appareil peut également convenir pour identifier en quelques minutes les perturbations EMC d’origines industrielles ou issues des instruments. Ceci est rendu possible avec ce simple amplificateur et sans la nécessité d’investir dans un équipement coûteux ou demandant un entraînement personnel long et difficile. Avec l’aide de l’Esmog Spion on peut aussi tester directement l’efficacité des systèmes de protection en comparant les mesures.
L’Esmog Spion possède une échelle de valeurs simplifiée qui considère mieux les niveaux d’intensité des longueurs d’ondes plus grandes des diverses sources de rayonnements électromagnétiques. Lorsque vous voulez mesurer les niveaux d’émission des ondes FM, vous devez ouvrir votre antenne télescopique complètement. En outre, il possède plusieurs antennes de contact de très petite taille pour entrer spontanément en résonance avec la plupart des fréquences environnantes. Celles-ci sont destinées uniquement à identifier par un contact direct sur les masses métalliques la résonance passive des masses métalliques telles que : les lunettes, les rampes de balcon, les piercing et bijoux, les tiges des plantes, les nervures et tiges des feuilles d’arbres etc…

Données Techniques : 

Principe du récepteur : Récepteur linéaire à large bande mesurant la somme les valeurs crêtes (peak) des modulations d’amplitude résonantes avec une performance sonore 3D.
Gamme de fréquence: 0 Hz - 3 GHz
Sensibilité au signal RF: + - 3 µV, linéaire pour les champs électromagnétiques
Sensibilité au signal AF: en dessous de 1 µV pour la détection des champs électriques alternatifs (1 Hz - 80 kHz)
Échelle d’intensité relative : 10 niveaux de diodes de 1 - 100 mV (1000 à 10000 µV) (x 3 par pression sur le bouton d’atténuation)
Échelle des puissances (RF) : 10 – 1000 µW/m²
Échelle des intensités (AF) pour les champs électriques alternatifs : de 10 - 500 V/m. La détection des micro champs naturels est aussi possible.
Acoustique: fabriqué avec un ampli de 50 Ohms de 0,2 à 8 kHz, sortie pour casques d'écoute, enregistreurs ou autre matériel d’évaluation c.-à-d. des programmes informatiques d’analyse de spectre audio ou « audiospectrum analysers ».
Les récepteurs antennes (inclus): 1 antenne interne de détection des micro-ondes (travaux sans antenne externe branchée) et plusieurs antennes de contacts pouvant être connectées via les petits bouchons noirs dans les douilles :
1 antenne micro-onde externe et une antenne de contact avec le corps de 40 x 1mm,
1 antenne télescopique, connectable dans la douille RF pour diagnostiquer les ondes radio. Celle-ci se trouve logée à l’abri à l’arrière à cote de l’antenne télescopique.
Puissance de batterie : 9 V pile alcaline pour à peu près 2 heures de performance ou une batterie (accu NIMH Varta de 150 mAh) rechargeable.
Consommation : entre 40 et 80 mA, selon le volume sonore
Indicateur de charge de batterie : la diode devient rouge lorsque la batterie est usée
Poids:  + - 200g
Dimension: 145 x 76 x 30 mm (LxlxH)

Retour à Géobio