Syrah

L'origine de la Syrah n'est pas précisément connue: pour les uns, ce cépage serait originaire de la ville de Schiraz en Iran, pour d'autres, il viendrait de la ville de Syracuse en Sicile. Ce cépage n'est cependant cultivé dans aucun de ces centres d'origine supposés. La Syrah est largement diffusée dans le monde, mais son aire géographique principale demeure cependant la France, en particulier septentrionale des Côtes du Rhône. C'est à partir de cette région que la Syrah fut introduite en Valais en 1926 par le Dr.Henry Wuilloud, alors chef du Service cantonal de viticulture. La Syrah a trouvé en Valais des conditions pédoclimatiques permettant de bien exprimer ses qualités. Ce cépage est cependant de maturité tardive et doit être impérativement réservé aux meilleures expositions. Il produit suffisamment en taille courte; s'il est conduit en taille courte, s'il est conduit en taille longue, une maîtrise du rendement par égrappages est généralement nécessaire pour produire un vin de qualité possédant un bon potentiel de vieillissement. Avec ce cépage, il ne faudrait pas dépasser 1kg/m2 et rechercher une teneur en sucres dépassant les 90° 0e .

Caractéristiques végétatives

Rameau :   face dorsale verte avec quelques stries rouges principalement sur les noeuds, face ventrale verte
Extrémité des rameaux :   cotonneux, blancs à liseré carminé
Jeunes feuilles :   feuilles de rang 1 à 3 duveteuses, blanc jaunâtre avec plages rosées; feuilles de rang 4 à 5 tendant vers le vert-jaune
Feuille adulte :   assez grande; pentagonale à orbiculaire; en général pentalobée, parfois trilobée; le limbe, parfois tourmenté présente des lobes souvent involutés; cloqûre moyenne à faible; dents moyennes à courtes à base assez large à côtés convexes; le sinus pétiolaire, qui est parfois dégarni, est plus ou moins fermé en U, en V ou en lyre; sinus latéraux supérieurs en U; face inférieure  du limbe duveteuse
Grappe à maturité :   moyenne, assez longue, parfois ailée, souvent lâche, parfois compacte
Baie :   moyenne, ovoïde, noir bleuté, pruine abondante, pellicule fine mais assez résistante, pulpe juteuse
Sarment :   beige clair, noeuds foncés avec pruine mauve abondante
Phénologie :   débourrement moyen à tardif, véraison tardive, maturité tardive ( 2e époque tardive)

Aptitudes culturales

Vigueur :   très forte; s'adapte bien aux porte-greffe usuels
Fertilité :   bonne
Résistance :   sensible à la coulure en cas de mauvaises conditions météorologiques à la floraison

Particularités du moût et du vin

moût sucré assez acide; vin à la robe sombre, légèrement violacé, charpenté, note épicée caractéristique, caractère herbacé si maturité insuffisante.

La dernière mise à jour de cette page date du   jeudi 18 février 2010