Gewurztraminer

Ce cépage septentrional est beaucoup plus connu sous son nom allemand de Gewürztraminer que sous sa désignation française de Savagnin rose aromatique. Très répandu en Alsace, apprécié aussi en Allemagne et au Tyrol, il se cultive occasionnellement dans de nombreux pays, dont la Suisse. Le Gewürztraminer est un cépage qui ne s’adapte pas partout. Les conditions de Changins, sans être idéales, lui conviennent pourtant mieux que celles de Leytron (VS) où il a été expérimenté puis abandonné rapidement à cause de son vin lourd, déséquilibré et sans finesse. Les qualités aromatiques particulières du Gewürztraminer se développent surtout pendant la fermentation alcoolique. Au stade du raisin et du moût il est en effet impossible de distinguer le Gewürztraminer du Traminer (Savagnin rose) qui donne un vin beaucoup moins parfumé. Le Savagnin blanc cultivé dans le Jura français où il produit le « Vin jaune » est une forme non aromatique du même cépage. On le rencontre aussi en Valais, sous le nom de Heida (Païen); il constitue la base de l’encépagement du vignoble de Visperterminen.

Caractéristiques végétatives.

Rameau :    Face dorsale verte à raies rouges, face ventrale verte avec quelques stries rouges.
Extrémité du rameau :   Cotonneuse, blanche avec liseré carminé.
Jeunes feuilles :   Feuilles de rang 1 à 3 cotonneuses blanches avec liseré carminé; feuilles de rang 4 et 5 avec moins de poils couchés laissant apparaître quelques plages bronzées.
Feuille adulte :   Moyenne à petite; assez épaisse; vert foncé; orbiculaire; entière ou parfois trilobée; souvent plus large que longue; limbe légèrement révoluté; bords parfois ondulés; nervures rouges jusqu’à un quart ou la moitié de leur longueur; cloqûre forte à très forte; dents courtes à base large et côtés convexes; sinus pétiolaire  chevauchant, parfois très chevauchant, en V; sinus latéraux supérieurs en U lorsqu’ils sont présents; dessous du limbe avec poils couchés abondants (duveteux).
Grappe à maturité :   Petite; tronconique; plutôt lâche; millerandage fréquent.
Baie: Petite; ovoïde; rose-rouge; pellicule épaisse; saveur aromatique (épicée).
Sarment :   Brun jaunâtre; surface anguleuse.
Phénologie :   Débourrement précoce; maturité 1re époque tardive (peu après le Chasselas).

Aptitudes culturales.

Vigueur :   élevée; s’adapte bien aux divers porte-greffe usuels .
Fertilité :   plutôt faible, même en taille longue.
Résistance :   très sensible à la coulure et au dessèchement de la rafle; sensible à l’oïdium.

Particularités du moût et du vin.

Moût sucré, peu acide, à goût particulier;
Vin très parfumé, à odeur de rose.

 

La dernière mise à jour de cette page date du   jeudi 18 février 2010